Connexion

Audi S3 8p phase 1 de 2007


SON HISTOIRE

Après les premières versions à succés de 210 et 225ch, Audi remet le couvert encore plus fort avec une version 265ch, code 8P. Les phases 1 de 2007/2008 sont disponibles uniquement en boite manuelle et DSG à partir de 2009. Reprenant le même système déjà vu sur l'ancienne S3 et sur les TT Quattro, c'est le système Haldex qui est aux commandes. Nous sommes donc plus en présence d'une traction aidée de ses roues arrière en cas de problème de motricité, que d'une transmission intégrale permanente.


LE MODELE ESSAYÉ

Une Audi S3 8p année 2007, 135764 kms à l'achat, provenance Italienne.
Moteur 2.0l 4 cylindres 16s. 370ch à 6500 tours lors du test (265ch d'origine) pour quasi 500nm à 3700 tours. 17cv fiscaux.
Boite manuelle 6 rapports, ligne cobra 76mm décayalysée, amortisseurs Bilstein B14, plus gros freinage ...
Traction différentiel Haldex (2 roues arrières engagées électroniquement suivant la solicitation), moteur avant, 1455 kilos.

Coût d'occasion : 12900€ en 2020 lors de son achat.




ESTHETIQUE

Elle a un aspect général assez banal, une A3 améliorée, légèrement rabaissée, ailes paraissant plus larges, son toit culmine à 1.40m. Elle parait classique mais jolie à regarder, elle fait 1.76m de largeur pour 4.21m de longueur. La couleur de celle-ci est un TRES RARE bleu nuit perlé (moro LZ5J), couleur qui fait scintiller des paillettes dans la peinture, quand elle est en plein soleil. Par contre elle apparait noire par temps couvert. Au milieu de la calandre à la grille plus aérée qu'une A3, se trouve les 4 anneaux. Les jantes 18 pouces spécifiques lui vont bien, mais elles restent classiques. Cette voiture n'a pas un coup carrosserie ni rayure, comme j'aime !
L'intérieur est noir, avec un cuir nappa noir et un tableau de bord noir simple mais de qualité. Là aussi ça reste assez banal, mais agréable au toucher et sans aucun bruit parasite pour une voiture de 13 ans quand même !.
Les sièges maintiennent bien par côté mais l'assise est assez glissante dans les virages serrés, la position de conduite est bien réglable et on se sent bien au volant.
Un écran central gps couleur non tactile, très peu pratique quand on a à rentrer une destination et suivre les indications pour y aller. Le volant est badgé s3 ainsi que le pommeau de vitesse. Sur cette version il y a le toit ouvrant, assez petit, une fois ouvert il ne laisse pas rentrer beaucoup de lumière !.
La clim automatique est présente, ce n'est pas une option. Les options sont très chères et nombreuses pour des détails allant du porte gobelet à l'accoudoir, en passant par le régulateur de vitesse. Cette version est équipée de l'option Bose, ça tape bien, le son est bon, sans vibration. La place à l'arrière est très correcte, comme une berline classique les places arrières peuvent accueillir 2 personnes de 1.85m sans toucher le ciel de toit ... attention cependant aux longues jambes qui vont avoir les genoux dans le siège de devant. Le coffre est correct, la banquette est rabattable en 2 parties, on peut transporter pas mal de choses.

SENSATIONS AU VOLANT

C'est là qu'on se réconcilie avec le modèle quand on est pas très fan de l'esthétique :)
Le son du moteur ... assez sourd à l'arrêt quand on est d'origine, mais rien en roulant. Une fois la ligne Cobra montée c'est pas la même donne, le son est caverneux et énorme pour un 4 cylindres.
Chaque accélération vous colle au siège grâce à 2 paramètres : le gros couple et la motricité parfaite. Moteur linéaire d'origine, mais qui donne un coup de pied aux fesses une fois libéré par une ligne complète et une reprogrammation. Ca pousse de 2500 à 4000, mais encore plus de 5000 à 7000, très agréable..
Le volant n'est pas trop grand et surtout avec l'option "méplat" sur ce modèle, ce qui rend son esthétique bien plus attrayante, la prise en main est top.
Au volant on ressent un véhicule assez lourd dès les premiers mètres, mais une fois lancé, il fonce sans faiblir même après 200 km/h où l'aiguille continue de monter régulièrement sans s'essouffler. Cette S3 pèse quand même aux alentours de 1450 kilos, il faut les tracter !
Dans les virages, tout passe sans problème, même pour quelqu'un qui ne sait pas piloter.
En virages serrés sur petite route, on peut s'amuser également mais c'est pas son terrain favori, elle a tendance à agir comme une traction qui glisse et tire droit.
Les rapports passent bien, ils sont précis, la boite est ferme et agréable. Chaque rapport relance la bête progressivement sans broncher. C'est pas vraiment immédiat, il y a un temps de lag, très court mais il est bien là.
A chaque passage de rapport passé vivement, on prend un petit coup dans la nuque, c'est là que le charme opère (personnellement j'adore ça, ma femme déteste !).

Pour conclure, je suis très satisfait de la sensation de conduite, sportivité, coup de pied, sonorité ... le top, un régal !

Quand a une utilisation au quotidien, ce bolide est très pratique et passe partout c'est certain, preuve en est je l'utilisais tous les jours pour aller travailler et accompagner ma fille de 6 ans à l'école, en l'installant dans son siège auto 2 fois par jour.

PERFORMANCES

C'est un véhicule performant c'est certain ! Officiellement un 0 à 100 exécuté en 5.7s d'origine pour une voiture assez lourde qui fait "seulement" 265ch ... Il n'y a pas à dire, c'est une prouesse technique. Quand à ma version de 370ch, elle était plus proche de 4.5s de 0 à 100, de 9.5s pour le 80/180 et de 12.5s pour le 100/200.
Performances vraiment bonnes par rapport aux véhicules équivalents sur le marché.

Exemples de 100/200 :
12.0 - Porsche Cayman S - 325ch
12.1 - BMW Z4 M - 343ch
12.4 - BMW E46 M3 - 343ch
12.5 - BMW Z3 M - 315ch
12.7 - Mercedes ML 63 AMG (2008) - 510ch

Les reprises sont très bonnes, la vitesse de pointe débridée pour mon modèle de 370ch est de quasi 280 km/h.
La consommation est de 11l en se faisant plaisir de temps en temps, 9l en roulant cool et largement au delà de 14l / 100kms si on conduit sportivement ou en ville.

COÛT D'ENTRETIEN

C'est ici qu'il faut faire attention.
Si on fait les vidanges soi même en s'appliquant, ça va coûter le prix d'un bidon d'huile classique. Idem pour les pneus, n'importe quel centre auto appliqué fait l'affaire.

Si on fait entretenir chez Audi, les tarifs sont élevés :
Vidange, entretien classique : 250 / 400€
Plus gros entretien : + de 1000€ (sondes lambda, purges freins etc) Distribution totale avec poulies / courroie / pompe à eau : 1300€, ou sans poulies 1150€.
Un embrayage à prévoir tous les 60000 kms en moyenne (vous pouvez faire le double, tout dépend du conducteur) : 800€ + 110€ l'heure de main d'oeuvre
Des pneus : Prix du web multiplié par 2.5 environ soit presque 1200€. (480€ est le prix si vous faites vous). Les 4 en 225/40/18 sont à changer tous les 25000 kms environ.
L'assurance me coûtait 1000€ / an tous risques, avec un bonus à 50% chez la GMF.

MA VIDEO (sonorité moteur)

IMPRESSIONS

LES +
- Poussée du moteur énorme et constante, dès les bas régimes
- Sobriété de la ligne passe partout
- Un "petit" moteur 2.0l renforcé d'origine, qui prend facilement une centaine de chevaux supplémentaires sans faillir
- Qualité des matériaux de l'habitacle

LES -
- Amortisseurs d'origines qui "pompent" trop
- Freinage faiblard
- Assurance quasiment aussi chère qu'une Maserati de 400ch !
- Poids conséquent pour une "petite" voiture
- Carrosserie sobre, intérieur sobre ... un peu trop, où est l'originalité dans tout ça ?

NOTE GENERALE


Faut t'il acheter cette voiture ?

Actuellement à environ 15000€ sur le marché de l'occasion (2020), elle reste une très bonne sportive à 4 places, pratique et puissante. Le prix plaisir / performances vaut largement le coup.
Alors la réponse est OUI, sans hésitation.
Il faudra par contre avoir le budget qui suit, car vous aurez souvent à changer les mêmes pièces d'usures courantes, comme le piston de la pompe haute pression, voir la pompe haute pression entière, le dump valve, la valve PCV, les tuyaux de cette valve, les divers joints moteurs / plenum, injecteurs. Les amortisseurs, l'embrayage, les injecteurs etc... un tas de petits trucs qui vont vous donner du travail chaque mois pour que votre s3 garde la santé et tout son potentiel après ses 80000 kms :)


Moteur :
18 / 20

Chassis :
17 / 20

Intérieur :
12 / 20

Esthétique :
13 / 20

Sensations au volant :
16 / 20

Résultat :
15.2 / 20

LE TESTEUR

Autokisscool (41 ans) / Achat de cette Audi S3 à 40 ans
Il baigne dans une ambiance GTi depuis qu'il est né et a eu des dizaines de sportives.
Passionné d'automobiles, il est pointilleux sur les détails de chaque modèle.
Il adore optimiser les flux d'air d'admission.
Sa devise : Qui va loin ménage sa monture.

< Retour aux articles   ||   Voir + de photos >